Soif et faim aux jardins

A la mi-août nous avons assez de recul pour commencer à tirer de premiers bilans concernant les jardins de l'association. Il faut bien l'avouer, les résultats sont globalement mitigés pour cet été et peuvent se résumer en deux manquements : eau et amendement. Les situations d'un jardin à l'autre sont toutefois assez contrastées. A l'Hermite, où les jardins, bénéficient de l'irrigation, les résultats sont relativement satisfaisants, notamment pour les haricots et les pommes de terre. Très peu de maladie pour le moment, hormis les ravages causés par les altises (puces de terre) sur les crucifères (choux, navets, radis...). A cet égard, pour nos amis jardiniers, le dépôt de branches de romarin

Des centaines de patates

Lundi 7 août au matin le grand jour des patates s'est levé sur l'Hermite à Marignac en Diois. Avec le recul la date fût sagement choisit, juste avant les forts orages du lendemain. Ce matin là nos jardiniers et les habitants du hameau avec qui nous partageons le champ de Jacki, accompagné de leur famille pour certains, se sont réunis de bonne heure pour mettre au grand jour la récolte de pomme de terre de l'année. Aidé du tracteur auquel Jacki avait attelé son outil centenaire, autrefois tracté par des animaux, nous avons courbé nos échines pour ramasser les patates sortis de terre, comme par miracle, du sillage de la machine. La récolte a été bonne (des bintje et surtout des spunta) et nous

Poème nourricier

Philippe, adhérent de l'association, photographe amateur et poète à ses heures perdues, nous a fait le plaisir et l'honneur de passer un moment au jardin des Charles, un soir d'été, pour photographier et mettre en mots le jardin. Un grand merci pour ce travail d'artiste naturaliste et sociologue... Ses photos sont à retrouver en suivant ce lien : Le jardin des Charles un soir d'été Et les quelques mots qui les accompagnent : "Quelques dos se courbent, des mains s’activent, les tuyaux délivrent une eau qu’on économise au mieux, de la cendre est disposée, le soir gagne en étendue, avec ses ombres que coupent encore quelques rayons brûlants d’un soleil excessif. Un jour comme beaucoup d’autres

Posts à l'affiche
Posts récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square