L'équipe des Jardins

Comme chaque année, une nouvelle équipe des Jardins a été élue pour préparer la saison 2022.
Pour connaitre un peu mieux les jardiniers qui la composent, on leur a posé 4 questions : 

  1. D'où viens-tu, région, parcours ? 
  2. Comment as-tu découvert les Jardins Nourriciers. ?
  3. Quel est ton coup de cœur au sein des Jardins Nourriciers. 
  4. Quelles sont tes envies pour les Jardins Nourriciers en 2021 ? 

Delphine Metzger, présidente 

Je suis depuis presque toujours dans le domaine de l’alimentation.  Je viens de ... de plusieurs endroits en fait, j’ai pas mal bougé. Ce qui compte à présent, c’est que je suis dans le Diois et que je m’y plais. 
 Je suis arrivée à Die en avril 2020. J’y venais régulièrement depuis quelques mois et je cherchais à jardiner et à intégrer une ou plusieurs organisations locales s’étant saisies des enjeux autour de l’alimentation et de la terre. J’ai entendu parler des Jardins Nourriciers par un ami d’ami ayant fait appel au service d’aménagement de jardin. 
 Mon coup de cœur se situe entre les carottes, les navets des vertus marteau*, les épinards, les tomates mirabelle.... et plus encore selon les saisons, mon cœur balance. 
 J’ai plein d’envies pour la prochaine saison, et je serai fière de celles que nous mettrons en œuvre collectivement. 
 
 

Marc Bati, trésorier

 Je suis arrivé de la région parisienne pour m'installer dans le Diois en juillet 2020. Côté professionnel, j’ai plusieurs casquettes : dessinateur, auteur de BD, et également organisateur d’un festival de très courts métrages. 
J'ai croisé les chemins des Jardins au petit marché de Sainte-Croix, en revenant d'une baignade dans la Sure. J’ai retrouvé ici l'incroyable plaisir d’agir pour se réapproprier une partie de la production de sa nourriture.
Pour l’année à venir, j'espère que les Jardins vont se développer dans 2 directions qui me tiennent à cœur :
Accroître la production de légumes et de fruits, à la fois qualitative, locale et respectueuse de l'environnement.
Développer les liens humains grâce à la participation volontaire des adhérents aux activités de maraîchage et via l’animation de l'association.  

Stephane Crivellaro, secrétaire

Je viens de Haute-Savoie, j’ai longtemps travaillé dans le social et le médical comme aide-soignant. Aujourd’hui j’ai envie de changer de domaine d’activité et je pense me reconvertir dans le maraîchage. J’ai toujours aimé jardiner, lorsque j’ai appris que l’association des Jardins Nourriciers existait… je suis très vite venu sur un chantier! Quel joie de se retrouver pour cultiver, échanger, apprendre, se rencontrer… L’ambiance aux jardins, la convivialité des marchés, l’accueil des jardiniers m’ont tout de suite beaucoup plu !
Je souhaite m’investir dans les Jardins car je pense que cette initiative a beaucoup de sens, et plus simplement a le formidable pouvoir de nous faire du bien ! J’espère que nous serons encore plus nombreux-ses cette année pour cultiver ensemble nos légumes, et que le projet des Jardins puisse se pérenniser sur le long terme.

Lucie Colomb, membre du conseil d'administration

J'ai grandi dans la Drôme du côté de Valence, j'allais dans le Diois l'été pour la baignade et les randos. Après plusieurs années à droite à gauche, l'envie d'y retourner s'est fait sentir et j'ai eu la chance de trouver du travail à Saillans dans un bureau de conseil en énergie. J'habite depuis peu en vallée de Quint où je rénove une maison.

J'ai découvert les Jardins Nourriciers par le bouche à oreille, j'étais en recherche d'un espace à cultiver car je jardine depuis l'enfance grâce à mon grand-père qui m'a transmis cette passion. J'aime beaucoup l'idée de cultiver en collectif, cela permet de mutualiser les savoirs, les terres et les productions, et finalement c'est bien moins contraignant qu'un potager solitaire. Mon coup de cœur c'est le goût des carottes fraichement sorties de terre, ou des tomates tout juste cueillies, c'est incomparable ! A moins que ce ne soit les physalis... difficile de choisir. Mes envies pour 2022 ? J'espère qu'il y aura moins de limaces que l'an passé !

Benoît Mars, membre du conseil d'administration

En arrivant dans le Diois, en 2020, mon adhésion à l’esprit des Jardins Nourriciers a été immédiate : pratiquer le maraîchage façon Nature et progrès, entouré d’une équipe déterminée, dans un cadre aussi remarquable qu’engagé est vite devenu une joyeuse habitude. La découverte de ce territoire qui m’était inconnu auparavant s’est ainsi doublée de belles rencontres humaines et de nouvelles expériences culinaires répétées. En 2021, mon implication au sein de l’équipe s’est traduite par une entrée au Conseil d’administration de l’association, avec la volonté de pérenniser ce projet peu commun, indispensable à ceux qui aiment des légumes aussi goûteux qu’accessibles au plus grand nombre. La dimension sociale et collective de cette structure atypique est celle qui m’a le plus motivé dans cette démarche ; la récolte et la dégustation des tomates, jusqu’à la fin de l’automne, est le plus grand plaisir que j’y trouve.

Voilà un visuel hivernal en attendant les saisons prochaines


Laura Marchelli, membre du conseil d'administration

Originaire de Nice, je suis arrivée dans le Diois il y a bientôt 7ans à la naissance de ma fille.
Je me suis rapidement investie dans l associatif ce qui m'a permis de rencontrer de nombreuses personnes.
Je me suis aussi impliquée localement politiquement depuis 2020 en prenant part à un mouvement citoyen et participatif.
Recréer du lien social, permettre aux individus de retrouver une place dans la cité, reconnecter aux choses simples et à la nature sont des actions qui m'animent particulièrement.

Les Jardins nourriciers sont un acteur majeur et reconnu sur le territoire, et donc j'en avais régulièrement entendu parler.
Étant en réflexion depuis 2 ans sur un projet de transformation des surplus agricoles afin de réduire le gaspillage du territoire, j'ai eu l'occasion d'échanger à ce sujet avec Tim et Camille. Puis l'opportunité s'est présentée l'an passé pour que je vienne participer aux chantiers dans les jardins, seule ou avec ma fille, ce qui a été particulièrement valorisant, ressourçant et instructif.

Mon coup de cœur, Indéniablement les carottes colorées ! Mes envies, des fêtes, des fêtes, des fêtes ;)


Victor Abecassis, membre du conseil d'administration

Après quelques années de vie dans la cordillère des Andes, je suis venu m'installer dans le Diois pour ses paysages mais aussi et surtout pour ses habitants et les projets de solidarité et de partage qui s'y développent. Dans ma vie professionnelle et mes engagements associatifs, j'aime contribuer à la coopération entre des personnes différentes qui s'enrichissent mutuellement grâce à un but commun. Le soin apporté à la terre et à notre santé dans une approche collective et citoyenne est à mes yeux un enjeu essentiel pour notre territoire et notre avenir. Les Jardins Nourriciers portent une vision innovante pour échanger des connaissances, créer du lien et agir pour l'environnement et la résilience alimentaire. Je souhaite que l'association renforce ses liens avec les habitants du Diois et au-delà mais aussi avec les autres organisations engagées pour un accès à une alimentation locale et une utilisation durable des terres.



Reste également à présenter l'équipe fixe des salariés, sans qui les jardins ne seraient certainement pas aussi productifs.

Camille Dumas

Les jardins nourriciers, parce qu'il est urgent d'inventer de nouvelles manières de faire, de produire, d'échanger, de partager... Les Jardins Nourriciers c'est également le moyen de faire évoluer son rapport à son alimentation, à son environnement, aux autres êtres vivants, humains ou non, .. Bref, construire un autre monde, et faisons le ensemble !

Tim Heider

« On ne peut retenir le printemps dans son jardin » Proverbe chinois

Aux Jardins Nourriciers tout particulièrement, les choses évoluent, germent, poussent, fleurissent, fanent parfois… et nourrissent. Le faire ensemble, avec des adhérents motivés aussi bien dans les jardins, dans leur assiette que dans le CA, m’encourage et me porte énormément ! 

Je cultive l’espoir que la prochaine saison portera avec elle des réussites, des saveurs, des valeurs, du plaisir d’être ensemble et de l’entre-aide. Et d'ailleurs, je n’en doute pas du tout !