Le nouveau Conseil d'Administration

Un nouveau Conseil d’Administration a été élu lors de la dernière assemblée générale des Jardins Nourriciers qui s’est tenue le 21 novembre dernier à Die. Cette instance est désormais composée de six membres, parmi lesquels on découvre beaucoup de nouvelles têtes. On a voulu en savoir un peu plus, et afin qu’ils se présentent, on leur a posé 4 questions :

  1. D'où viens-tu, région, parcours ?

  2. Comment as-tu découvert les Jardins Nourriciers. ?

  3. Quel est ton coup de cœur au sein des Jardins Nourriciers.

  4. Quelles sont tes envies pour les Jardins Nourriciers en 2021 ?

Le groupe de travail élargi "scénarios d'avenir" lors d'un apéro-repas convivial !



Mathias Roux Président de l’association

J’ai passé une bonne partie de mon enfance dans le Diois et le Crestois. J’ai poursuivi des études techniques à Grenoble, avant de m'orienter dans l’organisation logistique et la coordination de projets d’économies sociale et solidaire à Lyon. Pendant 25 ans, j’ai alterné les montages, la mise en œuvre de projets et la recherche de financements. Je suis particulièrement engagé pour accompagner des initiatives d’acteurs locaux favorisant la transition écologique en impactant positivement leurs territoires (autant en France qu’à l’étranger.) Connaissant les membres fondateurs, j’ai pu suivre l’évolution du projet dès le départ. Je suis resté attentif à l’évolution de ce projet. Lorsqu’il s’est avéré nécessaire d’apporter ma petite pierre à l’édifice, j’ai répondu présent. Mon coup de cœur, c’est la volonté forte de développer ce projet novateur au cœur du Diois tourné autour de la convivialité, la solidarité et les circuits courts et porté par des salariés, des adhérents et des administrateurs surmotivés. Merci à eux ! Accompagner ce projet pour qu’il s’épanouisse et continue à porter les fruits (et des légumes ;-)) qu’il a déjà donné. Rechercher les moyens techniques, humains et financiers permettant de viabiliser ce beau projet afin qu’un jour il puisse essaimer sur d’autres territoires.


Céline Jacob Trésorière de l’association

Je suis originaire de Dijon. J'ai d'abord migré dans le Nord-Est, et après 15 années strasbourgeoises, j'ai souhaité un peu plus de soleil. Éducatrice spécialisée de formation, j'ai accompagné pendant plus d'une dizaine d'années des demandeurs d'asile et réfugiés, de leur arrivée en France à leur insertion socio-professionnelle. J'ai malheureusement parfois juste aidé à leur survie, sans droit et sans papier. C'est le bouche à oreille qui m'a mené aux Jardins Nourriciers, dans le but d'échanger mes bras avec de l'apprentissage de nouvelles connaissances et compétences dans le domaine du maraîchage respectueux du vivant. Ce qui m'a tout particulièrement plu, c'est l'accueil, l'accompagnement et la disponibilité des jardiniers maraîchers. Je souhaite que l'association se pérennise dans une ambiance chaleureuse et festive. J'ai envie de participer à cette action d'échange et de partage à taille humaine, et je souhaite contribuer à mieux la faire connaître et à la rendre accessible à toutes et tous.


Michel de Rouk Vice-trésorier de l’association

Je suis ingénieur agronome et je travaille pour Bruxelles-Environnement qui gère tous les domaines liés à l’environnement en Région de Bruxelles-Capitale. J'ai découvert le Diois avec ma famille en 2012, et quatre ans plus tard, nous avons acquis notre maison du côté des Cimes, à Saint-Julien-en-Quint. J'ai entendu parler des Jardins Nourriciers en discutant avec les gens de la vallée et du monastère de Sainte Croix. Nous cherchions quelqu'un pour faire l'entretien de notre jardin. Ensuite nous avons collaboré avec les Jardins pour planter des haies, refaire un chemin devant la maison. Le projet des Jardins Nourriciers rencontre tout à fait les valeurs qui me tiennent à cœur. Je suis, par exemple, trésorier d’un GASAP (Groupe d'Achat Solidaire de l'Agriculture Paysanne) à Bruxelles, l'équivalent d’un AMAP en France. J'ai trouvé les personnes des Jardins nourriciers très sympas, et leurs réalisations très bien faites. J'aime aussi beaucoup le petit marché de Sainte Croix et je suis persuadé qu'il faut produire ce qu'on mange le plus proche de chez soi. Je souhaite que les Jardins Nourriciers puissent grandir, s'étendre et perdurer.

Delphine Metzger Secrétaire de l’association

Je suis depuis presque toujours dans le domaine de l’alimentation. Du service à la coordination de projets dans la restauration commerciale et collective . Je viens de ... de plusieurs endroits en fait, j’ai pas mal bougé. Ce qui compte à présent, c’est que je suis dans le Diois et que je m’y plais. Je suis arrivée à Die en avril 2020. J’y venais régulièrement depuis quelques mois et je cherchais à jardiner et à intégrer une ou plusieurs organisations locales s’étant saisies des enjeux autour de l’alimentation et de la terre. J’ai entendu parler des Jardins Nourriciers par un ami d’ami ayant fait appel au service d’aménagement de jardin. Et je n'ai eu de cesse depuis d'y jardiner et de m'y investir. Mon coup de cœur se situe entre les carottes, les navets des vertus marteau*, les épinards, les tomates mirabelle.... et plus encore selon les saisons, mon cœur balance. J’ai plein d’envies pour la prochaine saison, et je serai fière de celles que nous mettrons en œuvre collectivement. Christophe Guillaud Membre du CA

Je suis né dans le Var, ai grandi entre l'Afrique, le Brésil et les USA. Je suis revenu en France à l’âge de 15 ans. Après un M1 en logistique et un M2 en relations internationales, j'ai travaillé pendant 7 ans dans la logistique humanitaire, principalement en Afrique et au Moyen Orient, sur des situations d'urgences. Déçu par le monde des ONGs et plus globalement des Nations Unies, je me suis reconverti dans l'agriculture. Après un BPREA en maraîchage bio sur Die en 2017, je suis parti en Nouvelle Calédonie, où j'ai travaillé pendant un an et demi dans l'agricole, sur une exploitation en agroforesterie syntropique. Depuis mon retour à Marignac, j'essaie de me former un maximum à cette méthode en milieu tempéré. J'ai découvert les Jardins Nourriciers en 2017, en arrivant sur Marignac. Je participais alors à la distribution des paniers et je venais de temps en temps aider aux jardins. Mon coup de cœur est le modèle socio-agricole qui est promu depuis l’origine de l’association. Pour 2021, je souhaite en premier lieu que les Jardins Nourriciers se pérennisent, humainement et financièrement, et aillent résolument de l'avant.

Marc Bati Membre du CA

Je suis arrivé de la région parisienne pour m'installer dans le Diois tout récemment, en juillet 2020. Côté professionnel, j’ai deux casquettes : dessinateur, auteur de BD et également organisateur d’un festival de très courts métrages.

J'ai croisé les chemins des Jardins cet été au petit marché de Sainte-Croix, en revenant d'une baignade dans la Sure. J’ai retrouvé ici l'incroyable plaisir d’agir pour se réapproprier une partie de la production de sa nourriture.

Pour l’année à venir, j'espère que les Jardins vont se développer dans 2 directions qui me tiennent à cœur :

Accroître la production de légumes et de fruits, à la fois qualitative, locale et respectueuse de l'environnement.

Développer les liens humains grâce à la participation volontaire des adhérents aux activités de maraîchage et via l’animation de l'association.


Reste également à présenter l'équipe fixe des salariés, sans qui les jardins ne seraient certainement pas aussi productifs.


Camille Dumas

Les jardins nourriciers, parce qu'il est urgent d'inventer de nouvelles manières de faire, de produire, d'échanger, de partager... Les Jardins Nourriciers c'est également le moyen de faire évoluer son rapport à son alimentation, à son environnement, aux autres êtres vivants, humains ou non, .. Bref, construire un autre monde, et faisons le ensemble!

Heider Tim


« On ne peut retenir le printemps dans son jardin » Proverbe chinois

Aux Jardins Nourriciers tout particulièrement, les choses évoluent, germent, poussent, fleurissent, fanent parfois… et nourrissent. Le faire ensemble, avec des adhérents motivés aussi bien dans les jardins, dans leur assiette que dans le CA, m’encourage et me porte énormément !

Je cultive l’espoir que la prochaine saison portera avec elle des réussites, des saveurs, des valeurs, du plaisir d’être ensemble et de l’entre-aide. Et d'ailleurs, je n’en doute pas du tout !


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square